Lyon : agressée pour avoir refusé de laisser passer un fraudeur dans le métro

La scène s’est déroulée devant des agents qui n’ont pas réagi. 

Mardi 7 février 2017, une lyonnaise prénommée Mila été violemment agressée par un homme à l’entrée du métro gare de Vénissieux. La jeune femme était en train de passer les portiques lorsqu’elle s’est fait bousculer par un individu désireux de passer sans prendre de ticket de transports.

Furieuse, Mila s’est alors retournée avant de lancer un : « Ce ne sera pas possible, achète-toi un ticket ». Rapidement le ton monte, et l’homme la frappe à plusieurs reprises. La jeune femme ne se laisse pas faire et réitère ses propos : « Achète-toi un ticket, moi je paye 63 euros par mois d’abonnement. »

Loin de se résigner, le fraudeur continue de la violenter tout en l’insultant. La scène se déroule sous les yeux de plusieurs agents TCL prévention (réseau des Transports en Commun Lyonnais) qui ne réagissent pas. « Ils étaient occupés à discuter entre eux et n’ont pas même pas réagi. »

metro-lyon-portiques

« J’ai fini par céder et il a passé les portes automatiques. Les insultes et les menaces ont ensuite continué », explique Mila dans un post Facebook, tout en pointant le manque de réaction du personnel. « Dans un pays comme la France, frauder, violenter et insulter les femmes dans les transports en commun n’est pas la normalité. »

Contactée par plusieurs médias dont 20 minutes, la société Keolis chargée de l’exploitation du réseau de transports en commun lyonnais n’a pour l’instant pas souhaité commenter l’affaire. Mila, elle, ne décolère pas et invite les internautes à relayer son coup de gueule sur les réseaux sociaux.

0 réaction(s)